Overblog
Edit post Seguir este blog Administration + Create my blog
COALICIÓN CORED

Pena de muerte en Guinea Ecuatorial

22 Abril 2019

Pena de muerte en Guinea Ecuatorial

Pour tromper les Organisations internationales, le dictateur OBIANG est encore allé plus loin en faisant des fausses Amnisties qui ont servi de prétexte à faire revenir les opposants au pays pour leur proposer de se rallier à lui et à son parti ou de créer un nouveau parti qui se rallierait ensuite au sien pour montrer à la Communauté internationale que la Démocratie existe, façon OBIANG. À défaut d’avoir accepté, ils sont allés rejoindre la liste des 310 citée plus haut et publiée à la suite de cet article, ce qui est assez exceptionnel dans un pays où la peine de mort existe et où, soi-disant, elle n’est pas appliquée...Le Président et son fils, Vice-président anticonstitutionnel et, par ailleurs, Ministre chargé de la Défense et de la Sécurité nationale, sont responsables avec leur famille et leur clan des disparitions et des assassinats devenus monnaie courante dans ce pays où la peine de mort est en fait à la disposition du Président et de son clan, ainsi qu'en font foi la liste des 310 personnes qui a considérablement augmentée depuis que nous l’avons publiée.En outre, dans le cadre de la lutte contre la corruption, il est indispensable qu'OBIANG apporte des éclaircissements sur le financement obscur du Prix UNESCO-Guinée équatoriale pour la Recherche en Science de la Vie dans un pays où la peine de mort est légitimée par la légitime défense et l'absence de possibilité d'autopsie, ce qui signifie une porte ouverte à tous les abus

Compartir este post
Repost0
Para estar informado de los últimos artículos, suscríbase:
Comentar este post