Overblog
Seguir este blog Administration + Create my blog
COALICIÓN CORED

LES PLANS DU PRÉSIDENT OBIANG NGUEMA POUR SE FAIRE SUCCÉDER PAR SON FILS DÉVOILÉS.

9 Septiembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #ACTUALIDAD

LES PLANS DU PRÉSIDENT OBIANG NGUEMA POUR SE FAIRE SUCCÉDER PAR SON FILS DÉVOILÉS.

Por: Manuel Tomi Okomo.

L’élection présidentielle 2016 approche à grands pas. Pourtant, aucune rencontre n’a encore été fixée entre les partis politiques pour convenir d’une date électorale. Pour l’heure, l’opposition craint des élections cette année ou au début 2016. En novembre 2011, un référendum constitutionnel a limité la présidence à deux mandats consécutifs, a créé un poste de vice-président et a mis sur pied cinq nouvelles institutions constitutionnelles. Ces nouvelles institutions sont la Cour des comptes, le Sénat, le Conseil d’État, le Conseil pour le développement économique et social ainsi que le Conseil de défense du peuple. L’opposition s’est ensuite demandée si les nouvelles assises constitutionnelles seront rétroactives ou si elles permettront tout de même au président de se représenter, malgré le fait qu’il est au pouvoir depuis 1979.

Les plans du président Obiang pour se faire succéder par son fils dévoilés

Un coup d’État qui a propulsé Teodore Obiang à la tête du pays

Entre 1968 et 1979, la nation équato-guinéenne a été contrôlée par un dictateur : Francisco Macías Nguema dont la brutalité était sans précédent. Il a finalement été renversé, exécuté et remplacé… par son neveu Teodoro Obiang Nguema.

En juillet 2003, la radio d’Etat annonçait que le président Obiang «est en contact permanent avec le Tout-Puissant» et qu’il peut décider de tuer sans rendre compte à quiconque et sans aller en enfer. Malgré son invincibilité présumée, Obiang, comme beaucoup de dictateurs, a essayé de répondre aux préoccupations des investisseurs étrangers et les gouvernements par des élections mises en scène. Cependant, en vrai dictateur, il a fait de grands efforts pour assurer sa propre victoire.

Teodorin Obiang fils, pressenti comme successeur du Président Obiang père de la Guinée Equatoriale

La bataille pour la succession au sein de la famille Obiang et dans le Parti démocratique de la Guinée équatoriale a créé deux groupes antagonistes : celui qui veut imposer le fils comme futur président de la Guinée équatoriale et celui qui s’oppose à la dévolution monarchique du pouvoir. Le groupe pro Theodorin est dirigé par sa mère Constance Manque. Le deuxième groupe est mené par le frère du président Armengol Ondo, délégué national à la présidence de la République, chef de la Sécurité d’Etat. Plutôt sous-ministre de la Sécurité nationale. Il s’est farouchement opposé à la succession de son neveu à la présidence.

Les plans d’Obiang père pour le transfert de son empire à son fils Theodorin
Au milieu de la bataille, le président équato-guinéen a choisi de léguer son empire à son fils. Deux postes stratégiques sont occupés par l’entourage du président pour sa succession :
Ignacio Milam Tang : Vice-Président de la République. Il occupait le poste de Premier ministre et chef du gouvernement depuis 2008.

Théodorin Obiang fils : Deuxième vice-président de la République de la Guinée équatoriale et vice-président du Parti démocratique de la Guinée équatoriale (PDGE)
Le président de la Guinée équatoriale a donc développé deux plans, selon l’opposition :

Le plan A : Il est prévu la démission prochaine et le transfert direct du pouvoir à Theodorin Obiang fils, à l’élection présidentielle à venir. Le président démissionne et va au Sénat où il passera le pouvoir au vice-président du pays Ignacio Milam Tang. Le vice-président est le premier sur la ligne de succession présidentielle, il succède au président en cas démission. Celui-ci refusera l’exercice de cette nouvelle fonction et il passera ensuite le pouvoir au deuxième vice-président de la République, Theodorin Obiang.

Le plan B : Quelques mois avant la présidentielle 2016, Obiang père démissionne comme président de son parti et donc comme président de la Guinée. Il passe ensuite le ballon à Milam Tang, qui devient président par intérim de la Guinée équatoriale. Lorsque Theodorin Obiang fils, vice-président du Parti démocratique de la Guinée équatoriale assumera la direction du parti, il pourra mieux briguer la présidentielle 2016 pour enfin atteindre le trône souhaité. Faute de candidats pour lui faire ombrage, Theodore Obiang a toujours gagné les élections présidentielles. Ainsi, à la dernière présidentielle, il l’a remportée avec un score de 97 %

Obiang Théodorin négocie un accord avec la justice française

Malgré sa candidature pour la présidentielle 2016, Theodorin Nguema Obiang âgé de 45 ans, deuxième vice-président de la Guinée équatoriale et fils du président équato-guinéen, essaye de négocier avec la justice française pour empêcher son procès. Il est accusé d’enrichissement illicite, de corruption, de blanchiment d’argent présumé et de pillage du trésor de son pays.

Les avocats de Obiang ont rencontré les juges français pour tenter de trouver un compromis en proposant de respecter la procédure d’admission de culpabilité existant en France. En plaidant coupable, Théodorin s’engage à accepter un versement d’une indemnité. Ils veulent éviter le spectacle d’un long procès dans lequel de nombreuses épreuves peuvent également aboutir à une condamnation, confie une source qui a requis l’anonymat au journal espagnol El Pais.

Trois présidents et une grande progéniture pour un seul pays

Trois présidents dirigent la Guinée équatoriale : Le président Obiang, son épouse Constancia Mangue et son fils ainé Teodorín Obiang. Comme son oncle dictateur, Teodoro Obiang a concentré le pouvoir et la richesse de son pays au sein de sa propre famille. Etant l’une des nations les plus négligées dans le monde, la Guinée équatoriale a vu son économie culminée après la découverte d’importantes réserves en 1995. Le pays devient le troisième producteur de pétrole en Afrique subsaharienne avec ses 520 000 barils produits par jour. Ayant jusque-là 36 ans de règne, la famille Obiang et son entourage continue à contrôler tous les leviers du secteur politique et des affaires.

Le président Obiang semble entièrement être tombé sous l’influence de son épouse qui n’a cesséde vouloir faire accéder son premier fils, Teodorín à la présidence équato-guinéenne.

Une liste communiquée par Canalfrance.info dévoile les postes stratégiques occupés par l’entourage de la famille présidentielle…

Constancia Mangue, l’épouse de Theodore Obiang, est devenue la nouvelle riche de la Guinée équatoriale. Même si elle se fait rare sur la scène politique, elle manipule les coulisses du palais présidentiel de la Guinée équatoriale. Elle a réussi à user de sa ruse en plaçant 11 ministres sur 68 dans le gouvernement. Ces 11 ministres sont issues du clan présidentiel. Cette première dame est déjà une milliardaire. Elle produit environ 350 000 barils de pétrole par jour en plus de détenir des capitaux dans les grandes entreprises étrangères de la Guinée équatoriale. C’est en ce sens qu’elle a initié le Comité d’appui à l’enfant équato-guinéen ainsi qu’une fondation pour la promotion des femmes et une autre pour la lutte contre le sida, révèle times24.info. D’aucuns la soupçonne de vouloir faire de Théodorin Obiang, l’aîné de sa progéniture qui est l’actuel ministre de l’Agriculture, le successeur de son mari. L’épouse du président détient la moitié des terres et plusieurs immeubles dans des points stratégiques des villes de Bata et Malabo. Elle est propriétaire de la moitié de l’aéroport Santa Isabel, possède une clinique appelé « Virgen de Guadalupe Clinic » construite à l’aide de fonds publics, puisque tous les équipements et fournitures médicales sont inclus dans les dépenses réservées aux hôpitaux publics.

Teodoro Nguema Obiang, le fils aîné du président, connu localement sous le nom de « Teodorin », est le deuxième vice-président, chef de la Défense et de la Sécurité d’Etat (anciennement ministre de l’Agriculture, des Forêts et bois). Connu pour son train de vie extravagante, Il est propriétaire de plusieurs entreprises en Guinée équatoriale, de maisons et de voitures de luxe en Europe. A la suite de plusieurs plaintes déposées par des ONG, le fils du Président est impliqué dans l’affaire des biens mal acquis.

Gabriel Mbaga Obiang, un autre fils du président, dirige le ministère du Pétrole : Gabriel Mbaga Obiang Lima, a été une force motrice de la modernisation des ressources de la Guinée équatoriale. En 2011, il a finalisé des accords avec un certain nombre de nouvelles entreprises. Il a servi dans le secteur du pétrole et du gaz depuis 1997. Ses positions passées comprennent ministre délégué, vice-ministre, le secrétaire d’État aux Mines et des Hydrocarbures, représentant du gouvernement dans le capital de l’Etat dans les sociétés de sécurité privées, et Conseiller présidentiel des Hydrocarbures. Il a servi en tant que membre du conseil d’administration de trois sociétés nationales en Guinée équatoriale (SONAGAS, SEGESA ET GEPETROL). Ayant le privilège de décider des concessions pétrolières, c’est un dauphin favori pour les entreprises américaines et chinoises opérant déjà dans le pays.

Alberto Obiang Lima (fils du président) – Est le directeur de l’Administration portuaire de Malabo. Il est propriétaire de l’entreprise de transport, en collaboration avec le marchand d’armes libanais. Il a été couronné prince de Cocody.

Ruslan Obiang Nsue (fils du président) – Secrétaire d’Etat au Ministère de la Jeunesse et des Sports. Propriétaire de plusieurs sociétés en Espagne.

Carmelo Obiang (fils du président): directeur adjoint de la sécurité nationale

Antonio Mba Nguema (frère cadet du président) – Ministre d’État à la Défense nationale

Armengol Ondo Nguema (frère cadet du président) – Délégué national à la Présidence de la République, Chef de la Sécurité d’Etat. Plus tôt, sous-ministre de la sécurité nationale.

Agustina Nchama Nguema (sœur aînée du président) – reçoit un salaire avec le titre de conseiller au ministère de l’Agriculture et voyage avec le passeport diplomatique ce même titre.

Monica Okomo Nguema (Sœur du président) – S’occupe du régional de la santé Bata

Teodoro Biyogo Nsue Okomo (frère du président) – Chef du Protocole du Président et du Bureau du Président responsable du protocole.

Marcelino Oyono Ntutumu (Frère du président) – Directeur de la Présidence de la coordination Gestionnaire République avec Geproyectos. L’ancien ministre des Travaux publics et Infrastructure.

Manuel Nguema Mba (oncle du président) – Directeur de la Présidence de la République en matière de la sécurité présidentielle. Ancien vice-ministre de l’Intérieur.

Amalia Obiang (fille du président). Administratrice consultative Israël à l’hôpital de la Paix.

Obiang Francisca Jimenez, alias Pakita Obiang (fille du président) – Président du Geproyectos, une agence créée en 2002 et rattachée à la présidence

Genoveva Obiang (fille du président) fonctionnaire de haut niveau à la Banque nationale de la Guinée équatoriale.

Candido Nsue Okomo (frère du président) – Directeur Gepetrol. Fondateur de l’Académie des Sports Cano Sport. Propriétaire d’un studio de musique et a récemment ouvert une école pour la formation des jeunes.

Nicolas Obama Nchama (neveu du président) – Ministre de la Sécurité nationale

Cecilia Obono Ndong (nièce du président) – Ambassadeur de la Guinée équatoriale en Italie.

Montserat Afang Ondo (nièce du président) – délégué au ministère des Finances, chef de taxes et contributions.

Melchor Esono Edjo (neveu du président) – gouverneur de la Guinée équatoriale au Fonds monétaire international; Secrétaire d’État aux Finances; Ancien ministre des Finances.

Baltasar Engonga Edjo (neveu et frère du président Melchior) – Le ministre de l’intégration régionale de la République de Guinée équatoriale.

Juan Olo Mba Nseng (cousin de la première dame) – Le ministre adjoint de la Justice, des Affaires religieuses et les prisons.

Vicente Eya Olomo (cousin de la première dame) sous-ministre de la Défense nationale.
Fausto Abeso fumée (fils du président) – Le ministre délégué chargé de l’aviation civile (soutirer de l’argent de l’achat de l’Air, et acheter des armes avec les Russes). Il vient de passer € 300 000 sur l’achat de mobilier pour votre nouvelle maison.

Eusebio Icrête Penda (mari de la sœur du président) – Le secrétaire d’Etat chargé des services de contrôle financiers du ministère des Finances et du Budget.

Eusebio IPICO Penda (mari de la cousine du président) – Le secrétaire d’État responsable de Financial Services du contrôle du ministère des Finances et du Budget
Veronica Nguema Mba (nièce du président et la fille du frère du président).

Malgré la forte production du pétrole et du gaz, la plupart des Équato-Guinéens restent dans une pauvreté écrasante, avec peu ou pas d’accès aux soins de santé ou à l’éducation. Vingt pour cent des enfants meurent avant l’âge de cinq ans. Le gouvernement interdit également aux journalistes de prendre des photos centaines de bidonvilles de la capitale et des alentours sans une accréditation spéciale délivrée. La liberté d’expression, de la presse et les réseaux sociaux y sont également absents. Et pourtant, la Guinée équatoriale possède tous les ingrédients pour se développer en Afrique: Un faible taux d’endettement, terres fertiles et une petite population de moins de 800 000 personnes. Poussé par l’or noir et de gaz naturel, ce pays possède le plus haut niveau de revenu par habitant dans toute l’Afrique subsaharienne, à $ 22 300 par an, soit environ quatre fois plus que l’Afrique du Sud et environ la même que le Portugal, selon le Fonds monétaire international.

Leer más

LA COSINA DE OBIANG NO DA ABASTO, PORQUE TODAVÍA ESTÁN POR INCORPORARSE MUCHOS MÁS...

9 Septiembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #OPINIÓN

LA COSINA DE OBIANG NO DA ABASTO, PORQUE TODAVÍA ESTÁN POR INCORPORARSE MUCHOS MÁS...

https://video-mad1-1.xx.fbcdn.net/hvideo-xal1/v/t42.1790-2/11981208_1688726674690827_1564926057_n.mp4?efg=eyJybHIiOjU3NywicmxhIjoxNDIzfQ%3D%3D&rl=577&vabr=321&oh=9f63f7c74c23cfc6893fc7f2c46df12b&oe=55F04B60

Que cree el dictador Obiang Nguema que ha ganado haciendo a Santiago Aparicio entrar en su banda mafiosa, nosotros creemos absolutamente nada; Obiang Nguema y su partido PDGE, vienen haciendo estas maniobras desde cuando la mayoría de los que le oponemos ahora eramos pre-escolares y sigue hoy haciendo las mismas practicas.

Para la oposición en general y la Coalición CORED en particular, creemos que estamos en la fase que en Fang llamamos, "echar nueces al agua", ahora estamos viviendo unos momentos en los que no quedará ningún soplón, ningún traidor en las filas de la oposición, todos se desmarcarán solos.

La Coalición CORED, está viviendo momentos muy difíciles desde su creación, al tener en su seno a dos individuos que enviaban todo lo que estábamos haciendo al dictador Obiang Nguema; ¿quién iba a creerlo?, que Emily Nchama Jahr iba a presentarse ante la televisión de Obiang Nguema y decir que en Europa se vive miseria y que en Guinea se vive la gloria, en cuántos lugares nos dijeron que vayamos hacer política en nuestro país?, porque cuando uno quiere encajarse en el sistema tiene que inventar sandeces y mentiras?. A Guinea Ecuatorial tenemos que estar y todos nuestros esfuerzos van encaminados a conseguir las condiciones para que toda la oposición esté dentro del país y no ir a entrar por la puerta de atrás o en la cocina.

Hoy ya sabemos que a Emely Nchama Jahr, le han exigido a llevar un equipo, si es que de verdad es la Secretaria General y tal y como ha admitido en la televisión guineana, o sea a parte de obligarla a ir frente a las cámaras, ha sido y se considera humillada y ha viajado precipitadamente a Europa, ha empezado a llamar a sus contactos en España para que si se apuntan a formar parte de los que quiere presentar a Obiang Nguema, sabemos que ya realizó una llamada a Damian Motu Nkogo (muti), a su renegado asesor y secretaria Luís Esono Eyoma Ona, y que tendrá que apuntarse sí o sí, porque éste está en una ratonera después de que el ciudadano NARCISO NKOGO MBO le pusiera al descubierto ayer, sabemos que ha mantenido una larga conversación con su amante, el doctor de pobres, y que dudamos que éste vaya a Guinea.

Leer más

site enlevé par des agents d´ Obiang Nguema.

9 Septiembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #COMUNICADO.

site enlevé par des agents d´ Obiang Nguema.

Ce site: www.coalicióncored.es, a été enlevé par son ancien directeur, qui en ce moment même, est le meilleur allié du DICTATEUR Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. Qui l'utilise pour exécuter les ordres du ministre de l'Intérieur Nguema ONGUENE ENGONGA CLEMENTE, qui est la même EN ORDRES Obiang Nguema Mbasogo.

HIER APRES L'ARTICLE PUBLIÉ PAR UN CITOYEN NARCISO Nkogo MBO, donnons-nous rendre compte que nous dans notre organisation, nous avions un agent infiltré.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=163286447343564&set=pcb.163286580676884&type=1


Nous voulons informer nos fans et supporters, ainsi que les lecteurs nos publications régulières, du site Web www.coalicióncored.es, est dans les mains des agents de la dictature de la Guinée équatoriale. L'ancien directeur, après sa démission, et après la espultion de l'ancien secrétaire NIEVES NCHAMA NDONG ASEGUE ont été livrés au régime dictatorial de Obiang Nguema Mbasogo, ils saisie etd'accès à côté utiliser la même page pour attaquer l'opposition et les critiques d'Obiang Nguema ..

Leer más

EL AYUNTAMIENTO DE NIZA SE SOLIDARIZA CON LA CAUSA GUINEOECUATORIANA.

8 Septiembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #ACTUALIDAD

EL AYUNTAMIENTO DE NIZA SE SOLIDARIZA CON LA CAUSA GUINEOECUATORIANA.

El Ayuntamiento de Niza se solidariza con la causa del pueblo guineo ecuatoriano*CORED y PP, refuerzan sus relaciones, en el escenario de libertades democráticas de Francia. * NIZA: La belleza de la ciudad de la Costa Azul, adorna las relaciones institucionales e internacionales del PP y CORED. *Un camino se abre para acorralar al régimen dictatorial de Obiang Nguema, por la vía de la Justicia.

Niza, 4 de septiembre de 2015.- A invitación especial del Excelentísimo Señor Alcalde Presidente de la ciudad Francesa de Niza, Monsieur Christian ESTROSI, delegaciones del Partido del Progreso de Guinea Ecuatorial y de la Coalición CORED, asistieron a la fiesta anual del Partido Republicano (antiguo UMP) en la ciudad de Niza. Por parte de la CORED asistieron el Presidente de la Asociación CORED, Don Salomón ABESO NDONG acompañada de su esposa, Dña. Paulina de ABESO; y en representación del Partido del Progreso asistieron el Presidente y Vicepresidente, Don Severo Matías MOTO NSA y Don Armengol ENGONGA ONDO, respectivamente.
La invitación a los actos del LOU FESTIN NISSART celebrados en la ciudad de Niza, nace- según afirman los responsables de PP y CORED, como "resultado y fruto de los múltiples contactos que tanto el Partido del Progreso como la CORED desarrollan en Europa y en otros continentes, a fin de abrir y ensanchar la dimensión internacional de su actividad política, para elaborar una oferta cada más fecunda y globalizada al pueblo de Guinea Ecuatorial, al que estamos preparándonos para servir.
Francia, de diferentes modos y a través de gestos significativos, es, como se viene demostrando, una plataforma democrática de libertades, cercana, y de oídos abiertos a la problemática política, económica y social de África; problemática que centra la lucha de la oposición guineo ecuatoriana exiliada en diferentes países africanos europeos y americanos.

ACOGIDA.- Si bien los actos de celebración del LOU FESTIN NSSART comenzaban el día 4 de septiembre, la acogida a las dos delegaciones de la CORED y del Partido del Progreso, se inició en la tarde del día 3 de septiembre, con una solemne cena de bienvenida ofrecida por la Alcaldesa Adjunta de Niza, Doña Maty DIOUF, que se deshizo en signos de gran cariño y afecto, a la vez que de agradecimiento por la asistencia de las dos delegaciones de PP y CORED, a la que la Edil Adjunta de Niza no dudó en englobar en una sola delegación: "Son Ustedes, para nosotros, una representación africana que da dimensión internacional a este acto"- repetía Doña MATY.
La mañana se abrió con el encuentro en las oficinas de la Alcaldía Adjunta, donde la Alcaldesa, recibió a la delegación africana con la solemnidad que cabía, presentándoles algunas personalidades del Ayuntamiento; como el Encargado de Relaciones Internacionales, Concejales y colaboradores directos, así como su principal ayudante, Don Luis... que sirvió de eficaz guía de la delegación durante la jornada.
En el inicio del encuentro oficial, Doña Maty DIOUF, dio la bienvenida a la delegación africana, a la vez que justificaba la ausencia en este acto del Alcalde Presidente Don Christian ESTROSI, debido a su dedicación exhaustiva a la preparación del acontecimiento; pero aseguró la Alcaldesa Adjunta que en el FESTIN se produciría en el encuentro con el Alcalde, (como efectivamente sucedió) Como detalle especial cabe señalar el conocimiento detallado que tenía la Alcaldesa, de la situación que atraviesa Guinea Ecuatorial, y muy especialmente la oposición exiliada, gracias a los contactos con la CORED y su Coordinador General; se felicitó por la oportunidad conocer por primera vez al Presidente y Vicepresidente del Partido del Progreso de Guinea Ecuatorial, les deseo a todos un éxito final en su lucha por las libertes y la democracia, augurando una estrecha amistad entre Guinea Ecuatorial y NIZA. La "Delegación Africana", correspondió a las palabras de la Edil de Niza, con sentidas palabras de agradecimiento al Ayuntamiento y a todas sus autoridades... Ya que el gesto de la invitación especial dirigida a ellos, es signo inequívoco del sentimiento de solidaridad y cercanía con el Continente africano, y en concreto con Guinea Ecuatorial y su causa... Como colofón de este primer encuentro oficial, Doña Maty DIOUF, ofreció a la Delegación, varios obsequios en recuerdo de la ciudad de Niza de su Ayuntamiento, y un regalo especial como detalle a la esposa del Presidente de la Asociación CORED, Doña Paulina de ABESO. La sesión de fotografías, puso un primer broche de oro a la actividad de la jornada, abriendo paso a la celebración del "LOU FESTIN NISSART".

BRAZALETE, DISCURSOS, CENA, Y... BAILE.- La tarde-noche se abrió en la ancha explanada de la "Colline du Château de Nice", a las 6, tras superar los inevitables y largos atascos en la carretera que conducía a la colina. Ahí, pegados a la inseparable anfitriona, Doña Maty, DIOUF, arrolladora Alcaldesa Adjunta del Ayuntamiento, distinguieron a la "Delegación Africana" con el brazalete azul que nos abría paso franco al recinto de la fiesta. Pronto nos perdimos entre los más de cinco mil asistentes que iban a ocupando los más de cinco asientos en las interminables hileras de mesas adornadas de "instrumentos de trabajo" para abordar la cena. La música abrió paso a las intervenciones de destacadas autoridades y miembros del Partido Republicano, que se prodigaban en encendidas alabanzas a Christian ESTROSI, arrancando los más de cinco mil aplausos de los " Amigos del Alcalde" concentrados en la Colline de Château de Nice. Pronto la música redobló su ruido y sonido mezclado de una gran ovación, anunciando la llegada del Señor ESTROSI. Su discurso fue de reafirmación en su ciudadanía como hijo de Niza, en su dimensión de ciudadano libre y en su irrenunciable compromiso el servicio a la NIZA. Recorrió los logros de su trayectoria y paso por diferentes puestos de peso e importancia en la Administración francesa y muy especialmente como Alcalde de Niza. Anunció las obras de infraestructura de futura e inmediata realización y se reiteró especialmente en los planes a partir del mes de enero del próximo 2016, de previstas primarias de su partido "Republicano" y su opción por la Presidencia Regional. Sus palabras encendidas de calor y "grandeur" francés, se fusionaron con los aplausos, los acordes musicales y las voces robustas del Himno Nacional (música y letra) de la "Marseillaise" Y la cena se abrió paso entre los aplausos...
Eran ya cerca de las once de la noche cuando, apareció por las cercanías de la mesa de la "Delegación africana", el Alcalde de Niza. Don Christian ESTROSI, se nos acercó y se entabló un diálogo breve, a la vez que fecundo, basado especialmente en el agradecimiento de la “Delegación Africana”, por la invitación recibida para asistir al acto; y por parte del Señor Alcalde de Niza por la respuesta dada a la invitación. Mutuas expresiones de deseos de reforzamiento de las incipientes relaciones de amistad que con estos encuentros se establecen. Los acontecimientos políticos en los que tanto Francia como Guinea Ecuatorial, se van a ver inmersos, en el terreno concreto de las elecciones fueron, fueron temas de referencia, tanto en la reunión matinal con la Alcaldesa Adjunta de Niza, la senegalesa de origen, Doña Maty DIOUF, como en el encuentro con el Alcalde Presidente, Señor Christian ESTROSI.
No faltó, como gran colofón del acontecimiento, el multitudinario baile celebrado en la amplia explanada de la “Colline de Châteua”
El “LOU FESTIN NISSART de la ciudad de Niza ha servido de marco para el reforzamiento de las relaciones y actividad política, desde el exilio, del Partido del Progreso y la Coalición C.O.R.E.D.

Leer más

OBIANG NGUEMA CONTINUE À FAIRE LA DÉMOSTRATION DE SON INCOMPÉTENCE.

4 Septiembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #ACTUALIDAD

OBIANG NGUEMA CONTINUE À FAIRE LA DÉMOSTRATION DE SON INCOMPÉTENCE.

OBIANG CONTINUE À FAIRE LA DÉMONSTRATION DE SON INCOMPÉTENCE AU SOMMET DE L'ETAT - A BATA, LE COURANT NE PASSE PLUS ENTRE LE PRÉSIDENT ET LE PEUPLE.

Assez de promesse pour 2020, assez de propagande sur les ondes de la télévision, surtout pour ceux qui n'ont plus de courant électrique... Le sommet de la bêtise a été atteint en matière d'incompétence par OBIANG et sa clique qui ne sont même pas "au courant" de ce que souhaite la population.

Non Monsieur le Président, vous qui économisez à titre personnel 50.000 dollars par jour depuis que vous êtes au pouvoir, vous ne méritez pas un salaire pareil avec ce que vous faites. Vous et ceux que vous avez mis en place à des postes clefs êtes incapables de fournir l'électricité au pays alors que vous construisiez une ville nouvelle qui sera la Babylone OBIANG du gaspillage, voici que vous n'êtes même pas capable de faire en sorte qu'une ampoule électrique puisse éclairer chaque foyer.

Et voici que vous, qui vous vantez de chasser le colonialisme, en disant que les états qui ont exploité le sol équato guinéen sont redevables vis à vis du pays, voici que vous recevez un émissaire français en la personne de Jean-Louis Borloo, ex-membre du gouvernement français qui vient à votre secours avec un projet énergétique, qui a été soumis à l’approbation de plusieurs pays du continent africain qui n'ont pas eu les moyens financiers d'avoir leur indépendance énergétique.

Mais vous OBIANG, qu'avez-vous fait de l'argent des ressources du pétrole, pour que le pays ne soit pas capable plus de 30 ans après votre arrivée au pouvoir d'avoir l'électricité dans chaque foyer, pendant que vous construisez plusieurs palais présidentiels, des résidences temporaires pour les 54 chefs d'Etats Africains, pendant que dans le même temps toute votre famille remplit ses poches au point de ne plus pouvoir conserver cet argent dans le pays, ce qui nécessite l'ouverture de nombreux comptes bancaires à l'étranger, ouverts par le filou de service ministre des mines, qui mine de rien remplit la cagnote de la famille et dont nous apprenons l'existence
dans les banques suivantes:

- BNDES, Banco do Brasil développement social, dans cette institution financière Gabiel Mbaga Obiang Lima a fait un dépôt de 30 M $, versé pour une société d'exploration pétrolière au Brésil. Avenue de la République du Chili, 100 Centro, 200 31-917, Rio de Janeiro, Brésil, téléphone + 55 21 12 72.

- BNDES, Banco do Brasil développement, social, Royaume Uni, Ltd - 6 - 8 Tokenhouse Yard, 4 Ec2R Londres, RoyaumeUni. téléphone, 0044 20 715 13 6 50, sur ce compte Mbega Gabriel Obiang Lima, a déposé 20 M $ versé pour le Qatar Petroleoum Coorporation en Juillet 20013.

- Investment Bank, BTG est une banque qui traite les affaires de la production pétrolière, Petro Brésil, Mbega Gabriel Obiang Lima a fait un dépôt en 2013 de 20 millions d'euros, argent versé par les entreprises qui ont un intérêt à investir dans l’ exploitation du pétrole en Guinée équatoriale

- Banque d'investissement de Hong Kong, Gabriel Mbega Obiang Lima, a déposé plus de 30 millions de dollars au mois de mai de l'année dernière, les fonds d'un homme d'affaires de Hong Kong qui veulent investir dans GE.

- Singapour Bank DBS Bank Ltd, voici notre Mbega Gabriel Obiang Lima, devenu actionnaire, où il a déposé 10 millions $ en Août 2012, à l’ United Oversea Bank, à Hong Kong, en tant qu’ actionnaire.

- Hang Seng Finance Limited banque, les fonds déposés d’un montant de 40 millions $ , avaient soit disant pour objet de construire une raffinerie en Guinée équatoriale, sauf que Gabriel MBEGA OBIANG LIMA a dépensé son énergie en tant que ministre pour déposer les fonds dans son compte personnel...

Monsieur le président, sortez cet argent de là ou vous l'avez fait cacher avec la complicité de Gabriel MBEGA OBIANG LIMA pour le remettre dans les caisses de l'Etat qui en a besoin plus que vous.

Ce que vous avez laissé faire s'appelle du vol, mais il est vrai que pour vous il n'y a pas de biens mal acquis, pas d'assassinats en Guinée équatoriale, même si le chiffre de plus de 300 a déjà été recensé et vous voulez nous faire croire qu'Emely NCHAMA JAHR secrétaire exclue de la vraie CORED pour sa complicité avec vous pourra nous faire croire que vous respectés les opposants alors qu'elle a été démasquée comme étant à votre service depuis le début pour essayer d'introduire la confusion dans la CORED, ce qui est raté. Pensez-vous que ce scénario du film que vous lui avez demandé de tourner pour vous pourra nous faire oublier l'assassinat de Bonifacio NGUEMA ESONO NCHAMA, accompli avec la complicité de la Première Dame...

Inutile de dire que cela permet de constater qu'entre OBIANG et son peuple le courant ne passe plus.

Leer más

CASO-CBGE-OBIANG A LA VISTA.

2 Septiembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #ACTUALIDAD

CASO-CBGE-OBIANG A LA VISTA.

Caso-CBGE Fotso: Malabo ante los tribunales franceses después de la intervención del Boeing presidencial.


Las autoridades de Guinea Ecuatorial deben abogar 04 de septiembre ante los tribunales franceses para tratar de recuperar el avión presidencial futura Teodoro Obiang Nguema se apoderó en Francia 10 de julio 2015.

AVIÓN.
Para tratar de recuperar su Boeing 777-200LR, incautado el 10 de julio en el aeropuerto de Basilea-Mulhouse a iniciativa de Yves-Michel Fotso, las autoridades de Guinea Ecuatorial contra-atacan. El próximo viernes, 4 de septiembre ante el Tribunal Superior de Mulhouse, que tratarán de arruinar la credibilidad del empresario camerunés, alegando que Obiang ya debe tener reembolsada al Accionista, daños que ya se han pagado en el caso del Banco Comercial (CBGE).

El administrador interino del Banco Comercial de Camerún confirma que el banco matriz no se percibido nada.

Leer más

A PROPOS DES DÉCLARATIONS DE RAIMUNDO

1 Septiembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #COMUNICADO.

A PROPOS DES DÉCLARATIONS DE RAIMUNDO

Les déclarations de Raimundo, candidat virtuel et fantôme du pouvoir en place écrit :
Concernant les personnes exclus de notre mouvement, l’actualité du document d’Africa24 nous donne raison puisqu’Emilia Nchama Jahr s’est établie aujourd’hui en Guinée équatoriale avec l’accord des autorités en continuant à se servir du sigle CORED. Parallèlement à Paris France un troisième mouvement associatif appelé « coalition CORED », avec comme président Salomon Abeso et Secrétaire General Filiberto Ntutumu qui réside à Saragosse Espagne, a été créé. Ce groupe a réussi à rallier Francisco Ela Abeme comme « opposant historique ».

"Nous voyons là distinctement une stratégie d’ensemble pilotée par Malabo pour entretenir la confusion avec notre parti."

CE DERNIER POINT, LA COALITION CORED OPPOSE UN DÉMENTI LE PLUS FORMEL :

Est-ce que Malabo avait envie que la COALITION CORED se lève pour accuser OBIANG d'avoir assassiné plus de 300 opposants.... ?

Lorsque le manque de clairvoyance est à ce stade, on peut se poser la question si celui qui fait de telles analyses pourra un jour accéder à la moindre responsabilité.

Pour l'instant, à l'inverse de l'auteur de ces déclarations qui se positionne déjà dans la précipitation à la candidature suprême, alors que la campagne électorale n'est même pas commencée, voici que nous venons de démasquer le candidat souhaité par Malabo comme "candidat président", pour faire illusion au nom de la CORED qu'il ne représente que par lui même.

A l'inverse, la COALITION CORED demande, non pas au nom de la radicalisation, mais au nom de la Loi fondamentale, autrement dit la Constitution, d'une part la démission du président qui a largement dépassé le nombre de deux mandats prévu par la constitution, et d'autre part en demandant de surcroit la mise en place préalable aux élections d'un véritable processus démocratique.

C'est la raison pour laquelle la COALITION CORED ne s'est pas empressée pour l'instant de positionner un candidat contre le président OBIANG qui ne peut plus se représenter, sauf s'il viole la constitution qu'il a lui même écrite, car avant les futures élections présidentielles, il y a tout un préalable à mettre en place pour que ces élections soient pour la première fois depuis qu'OBIANG est au pouvoir, réellement démocratiques.

Cela suppose la suppression du financement des partis au pouvoir par des prélèvements opérés sur les salaires, la reconnaissance des partis politiques dignes de ce nom, la révision réelle des listes électorales et son contrôle par des autorités indépendantes, une véritable loi d'amnistie et non une amnistie light qui devra libérer tous les condamnés pour des délits d'opinion, la suppression réelle de la torture et la condamnation de ceux qui la pratiquent, la fin des assignations à résidence des opposants pendant les élections, et la sortie de prison immédiate pour ceux qui sont détenus pour des délits d'opinion, la surveillance de la campagne électorale avec des temps de parole dans les medias gouvernementaux à égalité pour tous les candidats, le financement pour les élections de tous les partis politiques pour un montant égal, le contrôle des élections par des observateurs internationaux et non par des militaires, tel est le début de programme que propose la COALITION CORED pour que les élections se déroulent avec une régularité exemplaire en respectant le droit de la c
onstitution.

On ne peut dans une république commencer à organiser des élections, sans que tous ces pré-requis, autrement dit tous ces préalables ne soient pas réunis, sauf si l'on veut que la dictature de la famille OBIANG et de son clan continue.

Leer más

TENEMOS SOLUCIÓN II

1 Septiembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #OPINIÓN

TENEMOS SOLUCIÓN II

Por: Francisco Ela Abeme.

TENEMOS SOLUCIÓN ( II)

3) No hemos pasado 47 años, abominando contra una férrea Dictadura y prometiendo a nuestro Pueblo un sistema de libertades y progreso, para, a la menor oportunidad que tengamos, darle gato por liebre.
Por eso hemos señalado, últimamente, que las siglas, sí, en tanto en cuanto expresan una ideología, en tanto en cuanto definen una acción política. Pero, cuando se trata de edificar el entramado socio-politico sobre el que asentar un sistema de libertades y progreso, será imprescindible que estemos todos ahí, todos los que quieren estar y comprometerse.
Cuando el poder se ejerce de forma total -- erga omnes-- y arbitraria, como se hace en Guinea, desde el 5 de marzo de 1969, día en que Macías y los suyos asaltaron el poder desde el poder, es lógico que se cometan tropelías, que se cometan delitos de lesa humanidad, que no prescriben.
Frente a esta situación, clamar por la Justicia es un acto de dignidad. Clamar por la Justicia no es clamar por la venganza. No es pedir que se le dé la vuelta a la tortilla.
Nuestro Pueblo pide Justicia como paso previo para conciliar al Estado guineano con su sociedad. No hay que olvidar que muchos de estos crímenes, por no decir todos, se han cometido en nombre del Estado.
Nuestro Pueblo pide Justicia porque, cuando los crímenes se han cometido con tanta repugnancia, insolencia e impunidad, lo de borrón y cuenta nueva no vale, si se quiere construir una sociedad libre y permanente, en el tiempo y en el espacio.
Nuestro Pueblo clama por la Justicia porque, a lo largo de su historia, la Justicia ha sido siempre una excepción. Hemos vivido en una permanente anomia.
En definitiva, si los demócratas guineanos asumen algún día el poder en Guinea, haremos Justicia, para consolidar una sociedad de libertades, pero no practicaremos la venganza.
Los hay que me dicen que predico en el desierto, que el caballo de la separación se ha desbocado, gracias a la política devastadora de una Dictadura que se niega a morir, en su dolorosa agonía, pero yo les digo que aquí seguiré como Juan, comiendo miel y langostas, si hace falta, pero sin callarme.
Mejores jinetes que los de ahora ya espolearon este caballo en el pasado y no lo lograron.
Hoy nuestros Pueblos saben que su problema no son sus etnias ni sus tribus, sino ese atajo de zoquetes, que llaman políticos.

Leer más

OBIANG NGUEMA FINANCE LA CONSTRUCCTION DU THÉÂTRE DU BENIN

1 Septiembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #ANUNCIO

OBIANG NGUEMA  FINANCE LA CONSTRUCCTION DU THÉÂTRE DU BENIN

Annoncée comme une priorité du gouvernement béninois dans le budget général de l’Etat 2014, la construction du théâtre national sera désormais réalisée aux frais du président équato-guinéen Téodoro Obiang Nguéma Mbasogo, a annoncé le président béninois de retour d’une visite en Guinée Equatoriale

La Guinée Equatoriale va financer la construction du théâtre national du Bénin. C’est ce qui ressort du compte rendu de la récente visite du Président Boni Yayi à Bata. Le président de la République a assuré que son homologue équato-guinéen, Téodoro Obiang Nguéma Mbasogo a promis de financer la construction de cet important espace d’expression culturelle très attendu par les acteurs culturels béninois. Une nouvelle surprenante puisque le gouvernement béninois avait pourtant assuré que le projet de la construction du théâtre national est une priorité inscrite au budget général de l’Etat 2014 transmis à l’Assemblée nationale qui l’a validé. On se demande alors ce qui s’est passé pour que le chef de l’Etat en arrive à rechercher du financement à Bata.

Un projet mouvant

La construction du théâtre national est visiblement un rêve qui échappe au président Boni Yayi. Et puisqu’approche la fin de son dernier quinquennat, il apparaît comme dans une course contre la montre pour sauver la face. En dehors de la source de financement qui quitte le Bénin pour se retrouver à Bata, le site devant abriter le théâtre national a lui aussi été changé. Ce ne sera plus à Togbin dans la commune d’Abomey-Calavi sur la route des pêches mais plutôt à Cotonou. Jeudi 27 août dernier, au détour d’une visite sur le site retenu à Togbin, le chef de l’Etat a annoncé que le projet a été transféré à Cotonou. Des justificatifs donnés par le président de la République, on retient principalement que le lieu est isolé de la ville et n’offre pas des garanties de sécurité pour ceux qui devront le fréquenter.

Une explication qui tient la route étant donné que le choix de Togbin avait surpris plus d’un. C’est à croire que le choix de ce lieu avait été fait sur un coup de tête. Peut-être que des considérations politiques étaient

Leer más

¿SE ACUERDAN DEL CASO DE VERTIDOS TÓXICOS EN ANNOBÓN?

1 Septiembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED

¿SE ACUERDAN DEL CASO DE VERTIDOS TÓXICOS EN ANNOBÓN?

Por: Annobón También puede liberarte.

En 1988 Guinea Ecuatorial firma un contrato por 10 años con la compañía británica UK Buckinghamshire por valor de 1.600.000 $ USA. La compañía en referencia obtenía a cambio, una licencia para el almacenamiento de 10 millones de bidones de residuos tóxicos y/o radiactivos. Firmándose contratos similares con otras empresas europeas y americanas. Poco después los medios de comunicación españoles advierten de otro acuerdo por 10 años con una empresa americana para hacerse cargo de 7.000.000 de toneladas de residuos nucleares. El acuerdo preveía envíos de 720.000 toneladas anuales.

La mortandad infantil subió en la misma época. Numerosos investigadores europeos y médicos cubanos visitan la isla. Siendo a destacar también, la abundante presencia militar.

En 1993 estalla una revuelta de la población ante las graves penurias de alimentos y los trabajos forzados. Sangrienta represión militar en la isla. El gobierno guineano acusará a España e impide la llegada de la ayuda humanitaria que llegaba mensualmente a la isla.
- OBIANG MALVADO, COMO UN DIRIGENTE LE PUEDE HACER ESTO A SU PROPIO PUEBLO, VERGUENZA-

Leer más
<< < 1 2